FOCUS SUR
Le Disquaire Day 2015 à Paris
Le Disquaire Day 2015 à Paris

04/06/15

Place de la République !
Place de la République !

10/04/15

Concours TEAC
Concours TEAC

08/04/15

DDaynights
DDaynights

17/03/15

La liste des références est en ligne !
La liste des références est en ligne !

10/03/15

Marseille ville de lancement du Disquaire Day ! Samedi 18 avril 2015
Marseille ville de lancement du Disquaire Day ! Samedi 18 avril 2015

04/03/15

DAVE GROHL (FOO FIGHTERS) PARRAIN DU RSD /DISQUAIRE DAY 2015
DAVE GROHL (FOO FIGHTERS) PARRAIN DU RSD /DISQUAIRE DAY 2015

13/02/15

Disquaire Day #5 – Samedi 18 avril 2015 :
Disquaire Day #5 – Samedi 18 avril 2015 :

04/02/15

BLACK FRIDAY – vendredi 28 novembre 2014
BLACK FRIDAY – vendredi 28 novembre 2014

26/11/14

Les Rencontres de l’Edition Vidéo Indépendante 2014 [REVI]
Les Rencontres de l’Edition Vidéo Indépendante 2014 [REVI]

14/11/14

Comptoirs du Disque et de la Vidéo @ Paris Cinéma
Comptoirs du Disque et de la Vidéo @ Paris Cinéma

09/07/14

Disquaire Day, H-1 !
Disquaire Day, H-1 !

19/04/14

LE CALIF ET LE DISQUAIRE DAY

La musique est depuis longtemps le domaine artistique de prédilection des Français. Pourtant la filière du disque est plongée depuis quelques années dans une très forte crise. Elle subit un bouleversement structurel qui n’épargne personne : artistes, musiciens, labels indépendants, majors, distributeurs et disquaires.

Cette crise est due, à la fois à une révolution technologique majeure non maitrisée, le passage à l’ère digitale et au fait que, depuis les années 80, les acteurs économiques de la filière musicale ont traité le disque comme un bien marchand quelconque soumis aux seules lois du marché. Avec le passage du vinyle au CD, on a appliqué au disque le « business model » du produit standardisé, le marketing à outrance, la grande distribution, la concentration et l’uniformisation de la filière. L’industrie du disque a alors négligé l’un des maillons essentiels de sa transmission auprès du public : les disquaires.

En moins de 20 ans, près de 90% des magasins indépendants ont disparu essentiellement au profit de rayons de disques dans les grandes surfaces alimentaires, et tout cela sans que la filière musicale dans son ensemble, ni les institutions, ne s’en émeuvent réellement. Cet état de fait a largement participé à la dépréciation et la dévalorisation la musique enregistrée.

Les disquaires indépendants qui ont largement contribué à la diffusion de la création musicale, grâce à la qualité de leurs animateurs et aux multiples services proposés à leur clientèle, avaient déjà quasiment disparus lorsque la problématique du téléchargement et du piratage est apparue.

C’est en partant de ce constat et du refus de considérer le disque uniquement comme un bien de grande consommation soumis aux seules lois du marché, que le CALIF (Club Action des Labels Indépendants Français) a vu le jour en 2002 avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication.

Le CALIF s’est donné pour mission de maintenir et de développer un réseau de disquaires indépendants et de points de vente qui soit en mesure de relayer une offre plurielle auprès du public. Son action, inspirée de celles menées dans le secteur du livre en faveur d’une librairie indépendante, s’est concentrée, grâce à la mise en place de subventions et d’aides logistiques, sur l’aide au maintien et au développement de ces disquaires.

Si ces actions institutionnelles sont nécessaires, elles ne peuvent être pleinement efficaces qu’en impliquant les artistes et la filière musicale auprès des disquaires indépendants, passionnés par les répertoires qu’ils défendent, écoutés pour la qualité de leurs conseils, ils sont des « passeurs » essentiels pour la diffusion de la musique enregistrée.

Aussi, il est essentiel de recréer le lien entre les artistes et le public par le biais des disquaires. Les artistes sont concernés par la raréfaction des espaces de vente de leurs œuvres et le public paraît plus enclin à retrouver des lieux de consommation culturelle de proximité qui proposent une offre à la fois qualitative et diversifiée.

Depuis 2007, aux Etats-Unis et au Royaume Uni, il s’est créé une journée spéciale en faveur des disquaires indépendants : le Record Store Day. De Blur à Muse en passant par Metallica, de nombreux artistes ont participé à cette journée, en proposant, en exclusivité dans les réseaux indépendants, des morceaux et des disques inédits, ou bien en s’investissant dans des animations spécifiques comme des rencontres ou des mini-concerts.

En 2011, le CALIF s’est donc naturellement associé au « Record Store Day » en créant sa version française « Le Disquaire Day » et en y associant tous les acteurs de la filière : les artistes, les labels, les distributeurs et bien sûr les disquaires.

Le Disquaire Day – Record Store Day est organisé en France par le CALIF (Club Action des Labels Indépendants Français) en partenariat avec les organisations de disquaires indépendants américains Coalition Of Independent Music Stores et anglais Entertainment Retailers Association. Le CALIF est une association qui a été créée en 2002 avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication pour maintenir et développer un réseau de disquaires indépendants relayant une offre diversifiée. Il apporte une aide financière et logistique aussi bien aux créations de points de vente qu’aux disquaires déjà existants.



8 rue sainte Marthe,
75010 Paris, France
01 42 45 21 74
contact@calif.fr